Press "Enter" to skip to content

HK : la fin du moi, le début du nous

Last updated on 24 juillet 2021

.
logo-festival-off-Avignon
En route vers le Festival d’Avignon.
Ça commence fort dans le train : erreur de voiture et de place, par contre une adorable voisine.
Nous parlons entre autres de théâtre… Je ne descends pas à la bonne gare où m’attend un ami.
Je traverse à pieds cette ville si belle, un peu musée. Rien n’est loin de rien ici !
En avant le marathon théâtre ou du moins ce que l’on a aimé, conseillés par nos lectures, quelques connaissances des théâtres amis de Tsilibim et le bouche à oreilles des gens qu’on croise.
Moins de monde que d’habitude mais quelle douceur retrouvée.
Comme 1er spectacle, le chanteur HK : « la fin du moi, le début du nous » dans la petite salle.
En chansons et musiques, joyeusement se déclinent, les totales contradictions des discours de Macron. Ils sont trois, la salle est bondée et acquise.
Mais le must, c’est un concert gratuit, le soir, sur la petite place du théâtre où un public varié accompagne HK et ses musiciens en dansant.
Le spectacle est repris à la fin du mois pour 3 jours

De notre envoyée spéciale, tête en l’air, en direct d’Avignon

La fin du moi, le début du nous.
Isle 80 : 18, place des 3 Pilats

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.