Press "Enter" to skip to content

« Tosca » de Puccini

arte_concert_logo

Mise en scène par Christophe Honoré, la première « Tosca » de Puccini à l’affiche du Festival d’Aix-en-Provence en 2019 réunit deux sublimes sopranos, Catherine Malfitano et Angel Blue.

Dans un salon empli des souvenirs de sa carrière, la cantatrice Prima Donna écoute avec nostalgie le célèbre « Vissi d’arte » sur un disque vinyle. Sous la pression de son assistant, elle consent à recevoir un groupe de visiteurs qui patiente depuis plus d’une heure à sa porte. Composée d’artistes lyriques, de musiciens et de jeunes chanteurs, la troupe s’apprête à monter une nouvelle Tosca, l’opéra de Puccini dont elle fut, jadis, l’une des grandes interprètes. Sous son œil ému, leur répétition s’improvise. Évadé du château Saint-Ange, l’ancien consul de la République Angelotti a trouvé refuge dans une église. Occupé à y peindre le portrait de Marie-Madeleine d’après son amante, la belle cantatrice Floria Tosca, le peintre Mario Cavaradossi surprend le fugitif et lui propose son aide…

One Comment

  1. Tsilibim Tsilibim

    Nous l’avons vu au festival d’Aix en Provence.
    Christophe Honoré est un magicien. Il fait de ce magnifique opéra le même et un autre.
    Une vieille Diva qui fut célèbre pour avoir chanté ce même opéra et est tombée dans l oubli passe la main avec respect et affection à celle qui est désormais la Diva. Plusieurs ex célébrités sollicitées ont refusé ce rôle de celle qui n’a plus le devant de la scène. Il y a entre ces deux femmes une complicité touchante sans parler de la mise en scène. Même sans le cadre de rêve de l’archevêché d’Aix en Provence, regardez et écoutez ce magnifique opéra.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.