Press "Enter" to skip to content

Voyage Chimère

Revue musicale pour quatuor d’animaux

Elles ont traversé des épreuves et connu bien des misères, ces quatre créatures. À présent, tout est fini pour elles. L’âne, la chatte, le chien et la petite poule, les voilà de l’autre côté. Ces fantômes décident de nous raconter leur stupéfiante existence avec une vibrante vitalité.

La grande marionnettiste Ilka Schönbein s’inspire librement du conte de Grimm Les Musiciens de Brême, et nous entraîne, comme elle sait si bien le faire, dans la profondeur d’histoires légères et sombres à la fois, qui nous parlent de notre condition humaine. Dans ce cabaret animalier, les objets animés dansent la tristesse et l’amour avec la même intensité, immense. Et la musique est au premier plan. La musicienne Alexandra Lupidi, sa complice depuis La Vieille et la Bête, apporte sa voix polymorphe, ses sonorités flamencos, rock ou traditionnelles, sa ribambelle d’instruments de musique.

Elle est accompagnée de la contrebassiste Anja Schimanski – un drôle d’oiseau, elle aussi. Ce trio d’artistes à l’énergie pétillante et contagieuse offre de partager une histoire sur la vie et la mort, des bêtes et des humains, de l’exploitation, sur l’amour surtout. Car « dans la musique, comme dans l’amour, ce qui compte, c’est d’être ensemble ».

Ilka Schönbein brouille la frontière entre son corps et celui de ses marionnettes, créatures hybrides qu’elle nomme « masque de corps ».

Ce nom réfère à la technique de manipulation de l’artiste qui consiste à mettre son corps à disposition de ses marionnettes qui se posent comme des extensions de celui-ci.(Wikipédia). Sa compagnie se nomme Meschugge qui signifie fou en yddisch.

Théâtre Le Mouffetard

73 rue Mouffetard
75005 Paris

Marketing culturel avec des superlatifs : danse

> 02.10 au 14.10.2021

du mardi au jeudi | 20:00

du samedi au dimanche | 18:00

Durée 1 h 15

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *